Image_sans_titreSur l'invitation de Madame Catherine Cardinal, Docteur en histoire de l'art et Conservatrice de 1988 à 2000 du MIH (Musée International d'Horlogerie), Joël Grandjean est le premier journaliste à faire partie du jury du prestigieux Prix Gaïa. Aux sommités horlogères comme François Haberssat (alors Président de la Fédération Horlogère suisse), comme le Professeur d'Histoire François Jequier (Université de Lausanne), Marco Richon (Conservateur de Musée Omega) ou Ludwig Oeschlinle futur conservateur, celle qui travailla comme ingénieur de recherche au Conservatoire national des arts et métiers en France, décidait d'adjoindre un représentant de la presse spécialisée, par ailleurs co-fondateur et co-concepteur pour Ringier Romandie, du magazine Montres Passion et du Prix Montre de l'Année.

Compte rendu FH du prix Gaïa 2001.

Face à un parterre de professionnels, Joël Grandjean préside à la remise du prix Gaïa à Mme Simone Bédat, en présence de Mme Catherine Cardinal (tt. à g).Gaia_2000