Par Joël A. Grandjean / TàG Press +41
Pour "Les Nouvelles", Mai 2010, N° 280.

vign_Heritier_GTout de même, c’est l’homme qui fit venir Michael Jackson en Suisse romande, en août 1988! L’homme encore qui, durant plusieurs saisons –hélas trop pluvieuses parfois, fit résonner les parois montagneuses autour de Leysin. Bref, il vient d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, tant il fut le répondant des plus gros tourneurs mondiaux, lui, le self-made man, le Gégé de Veyrier dont se souviennent encore tant les artistes romands, à qui il prêtait parfois main forte, que les plus confirmés de la galaxie francophone. Rester vrai, toujours, entier, sans se départir de son audace ni de sa bonne répartie de Genevois. Et puis voilà, les grosses marmites se renversent parfois, comme un bouillon. Qu’importe, il sait d’où il vient, lui qui érige son autodidactisme en marque de fabrique. Actuellement délégué culturel de la Commune de Thônex, il n’en finit pas de faire vibrer les murs de sa salle des fêtes, réconciliant les habitants de sa commune avec le circuit supra-régional d’un haut lieu artistique, plus que jamais incontournable à la ronde.

Page 1 des "Nouvelles" de Mai 2010, N°280.
Lire et télécharger l'article.