Propos recueillis par Joël A. Grandjean pour les magazines Heure Suisse + Heure Schweiz. Le 14 juillet 2012

Tracée à même les champs, la dernière ligne droite du Paléo Festival mène au plus grand raoût de juillet, devenu marque à part entière. On y adhère sans forcément se soucier du programme. Daniel Rossellat nous parle de temps et de durée.

TN-Rossellat-Daniel-2012

Daniel Rossellat, qui porte fidèlement sa Breitling à cadran bleu, n'a pas encore comme sponsor du Paléo Festival une marque horlogère. "Pendant le festival, c'est mieux de ne pas penser à l'heure. On n'a pas de montre, il faut vivre l'instant présent, sans se soucier du lendemain".

A 19 ans, il est animateur culturel. Il organise, avec quelques amis, ses premiers concerts au Folk-Club de l’Escalier qui devient, en 1975, l’association Paléo Arts & Spectacles, encore organisatrice aujourd’hui du Paléo Festival Nyon. Entre études d’ingénieur et stage de journaliste, Daniel Rossellat se professionnalise dans l’organisation de concerts. En 2007, il est élevé au rang de Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres par le ministre français de la Culture. Citoyen engagé, il est élu au poste de syndic de Nyon le 30 septembre 2008. Hédoniste passionné de bonnes tables et de bons vins, il ne dédaigne pas pour autant les activités sportives et sa soif de grands espaces. Tour à tour animateur culturel, journaliste, fondateur et président de l’un des plus grands festivals d’Europe. Elu syndic de Nyon en 2008.

Télécharger l'interview, en français ou en allemand.

www.paleo.ch - programme complet et artistes.